Sac réutilisable fruit et légume
Zéro Déchet

Stop au plastique au rayon fruits et légumes

Comment allier consumérisme et écologie ? 3 gestes écolo pour arrêter le plastique

Rien ne me déprime plus, de nos jours, que de me rendre au rayon fruits et légumes de mon supermarché. En effet, le constat est toujours le même, du plastique encore et toujours. Et toujours cette horrible impression de voir plus de plastique que de verdure.

J’y vois des gens de tout âge, prendre un sac en plastique pour y mettre un citron, y coller un code-barre puis recommencer ce même process pour un autre fruit ou légume. Sans se douter de l’impact que ces quelques secondes ont sur l’environnement. Dans la majorité des cas, ces sacs plastiques sont à usage unique et aussitôt jetés une fois arrivé à la maison. C’est une pollution « facile » et malheureusement très répandue.

Depuis le 1 janvier 2017, les sacs en plastique pour les denrées alimentaires sont interdits. Seuls les sacs en papier ou biosourcés peuvent être distribués en magasin. Cette mesure a pour but de réduire l’usage de plastique à usage unique et ainsi réduire son impact sur l’environnement et notamment sur la faune aquatique. En effet, les sacs plastiques sont, en grande partie, responsables de la pollution aquatique et menacent de nombreuses espèces.

Ainsi même si ces nouveaux sacs plastiques sont biosourcés et compostables, ils représentent encore une pollution importante. Or en adoptant des gestes simples et écolo, il est possible de les supprimer complétement de nos courses.

Objectif : Ne plus générer de déchets !

Astuce 1 :

Utiliser des sacs réutilisables

Début 2019, j’ai eu la chance de passer six mois en Allemagne dans le cadre d’un échange universitaire et de découvrir ainsi les supermarchés allemands.

En Allemagne, tous les supermarchés que ce soit Rewe (l’équivalent allemand de carrefour) ou les hard discounters : Aldi, Lidl et Netto vendent, au rayon fruit et légume, des sacs réutilisables en toile. Une alternative simple et durable aux sacs plastiques.

Les géants de la grande distribution accompagnent ainsi les clients dans leur volonté de réduire leur impact environnemental et leur consommation de plastique.

Ces sacs zéro-déchets se présentent comme des filets dans lesquels on peut glisser des fruits et légumes. Ils sont semi-transparents, ce qui facilitent le passage en caisse. Ils sont aussi légers et n’impactent pas le prix payé à la pesée des fruits et légumes.

Lidl a annoncé, cet été, que cette mesure serait étendue à la France dans les mois à venir.

En attendant que ces alternatives arrivent en France et dans nos supermarchés, il est possible de se procurer des sacs en toile en ligne. Ces sacs existent dans différentes tailles, sont lavables et réutilisables. La solution parfaite pour faire ces courses, sans impacter la planète. On peut aussi les utiliser pour les courses alimentaires en vrac.

J’ai personnellement acheté les miens en Allemagne mais vous pouvez en acheter ces modèles en ligne :

https://www.greenweez.com/ah-table-lot-de-5-sacs-fruits-et-legumes-30-x-33cm-p76981

Astuce 2 :

Réutiliser ses sacs en plastique 

Les sacs en plastique pour les denrées alimentaires sont souvent jetés dès l’arrivée à la maison ou oublier au fond d’un placard. Pourtant, ils peuvent être utilisés plusieurs fois. Ainsi, une solution simple et gratuite au gaspillage et au plastique à usage unique est de réutiliser ses sacs plastiques. Pour ne pas les oublier, il suffit de les laisser dans son sac de courses. Cela demande de créer une habitude et de réfléchir en sortant les courses, afin d’échapper à la fâcheuse manie de jeter nos sacs plastiques à la poubelle.

Astuces 3 :

Coller les codes barres directement sur les fruits et légumes

La majorité des emballages, en grande surface, sont inutiles. C’est le cas notamment des sacs en plastique dans lesquels on glisse les produits. En effet, leur but premier est de servir de support pour coller le l’étiquette du code-barre.

Or l’étiquette du code-barre peut être directement collée sur les fruits ou légumes. En effet la colle utilisée n’est pas toxique et la majorité des fruits et légumes sont lavés par le consommateur, avant consommation.

En espérant que ces quelques astuces vont aideront à réduire votre consommation de plastique et à repenser vos courses de fruits et légumes.